faire ses cosmétiques maison

Maintenant que vous maitrisez les essentiels des cosmétiques maison avec le gel douche, vous allez pouvoir passer à la vitesse supérieure. Alors qui est cap’ d’aller plus loin pour faire ses cosmétiques maison ? 😂

Shampoing, masque capillaire, démaquillant, baume à lèvres…vous allez révolutionner vos habitudes !

Après avoir testé pendant plusieurs mois les différents cosmétiques que je vous présente aujourd’hui, je vous offre toutes les solutions pour gagner du temps et accéder directement à des recettes faciles.

Le shampoing

🧴Pour le shampoing, il existe des bases lavantes spécifiques. Toutefois, les ingrédients de base sont exactement les mêmes que les bases lavantes de gels douche.

Donc attention au marketing qui veut toujours vous faire consommer plus ! 🚫

Vous pouvez donc utiliser la même base lavante pour vos gels douche et vos shampoings. Celle qui a le meilleur qualité/prix, c’est celle de Greenweez en bidon de 5 litres :

Base lavante BIO de chez Greenweez

Ce sont simplement les tensioactifs qu’on y ajoute qui vont faire mousser, adoucir les cheveux, les démêler

📒Voici une de nos recettes de shampoing qu’on aime vraiment bien :

  • 250 ml de base lavante ou base shampoing 🫧
  • 6 ml de tensioactif de protéines de soie (pour la douceur et le démêlage)
  • 10 ml d’huile de ricin

🌸Et on ajoute les senteurs :

  • 40 gouttes d’extrait aromatique de monoï
  • 10 gouttes d’extrait aromatique de vanille

Les masques capillaires

Le shampoing c’est bien, mais si on veut garder nos cheveux soyeux, c’est pas suffisant, on le sait bien. D’autant plus si vous faites des couleurs, mêches ou permanentes qui fragilisent vos cheveux.

C’est pour cette raison que je vous propose 2 masques, qui peuvent être complémentaires.

Le masque démêlant au monoï

Pour cette recette, j’ai gardé la recette du site d’Aroma Zone. Elle est parfaite, et ne comporte pas trop d’ingrédients.

Vous pouvez même zapper le conservateur si vous l’utilisez rapidement. Par ici, on est 3 filles, alors autant dire qu’il ne dure pas longtemps. 😅

L’odeur est top, et les cheveux sont tout doux et brillants après. 😊

Attention à bien rincer par contre !!!

La base masque capillaire d’Aroma zone

Pour le coup, c’est très simple, j’utilise la base capillaire telle quelle. Il existe bien sûr plusieurs recettes à partir de cette base, mais il se trouve qu’elle fonctionne parfaitement comme ça.

Elle a une légère odeur qui me dérangeait un peu au départ, et puis je m’y suis habituée très vite car elle ne reste pas sur les cheveux et que finalement, c’est tout simplement l’odeur du « naturel ».

Sans parler du résultat, je n’ai jamais eu les cheveux aussi soyeux depuis que je l’utilise.

Le démaquillant

Alors là, c’était plus compliqué. Acheter une base micellaire ? Ça revenait un peu au même que ce qu’on trouve dans le commerce, version BIO.

Je me suis penchée sur les démaquillants bi-phase, c’est à dire une partie huileuse et une partie acqueuse (de l’eau en fait).

Le souci c’est que ça ne se mélange pas bien, même si on secoue. Alors, j’ai trouvé une solution bien plus simple :

Vous faites votre mélange d’huiles en fonction des propriétés qui vont bien à votre peau. Et vous utilisez des hydrolats que vous conservez séparement.

La recette

Voici donc une super recette de démaquillant personnalisé :

  • Un flacon d’huile avec : 40 ml d’huile d’amande douce, 40 ml d’huile de jojoba et 20 ml d’huile de ricin.
  • Un flacon d’hydrolat qui vous plait : les hydrolats de bleuet ou tilleul sont adaptées, sur lequel vous mettez un bouchonnage en spray. Vous pouvez même utiliser tout simplement de l’eau minérale.

L’utilisation

Vous prenez votre lingette démaquillante (lavable bien sûr), vous versez un peu d’huile, vous pschittez l’hydrolat par dessus, et là, magie ça fonctionne !

L’huile vient décrocher les résidus de maquillage et l’eau aide à les retirer de votre peau.

L’entretien de lingettes

Étant donné que vous utilisez de l’huile pure, si vous mélangez vos lingettes avec votre linge de tous les jours, cela pourrait tâcher vos vêtements.

Par sécurité, je vous conseille plutôt de les laver avec les torchons, serviettes ou draps, qui sont lavés à plus haute température et donc tout ressort nickel.

Le baume à lèvres

Et bien, bonne nouvelle, c’est une recette facile à faire et ça hydrate super bien ! Si vous êtes une grosse consommatrice de baume à lèvres, n’hésitez à doubler les quantités ou à en faire un autre avec un colorant qui vous plaît !

J’ai trouvé la recette sur Aroma-zone. Vous l’aurez compris, c’est un site qui contient de très bonnes ressources, mais il faut faire le tri.

Cette recette ne contient que 3 ingrédients :

Recette de baume à lèvres d’Aroma zone

Et pas d’inquiétude pour le côté « scintillant », c’est vraiment très léger.

faire ses cosmétiques maison

Le gloss

Ma fille s’est joint à moi dans l’idée de fabriquer son propre gloss, alors pourquoi pas 💄😅.

Pour les gloss, il faut des ingrédients bien précis, en fonction des recettes. Nous avons donc suivi les recettes à la lettre pour les fabriquer nos gloss.

Voici la recette de gloss que nous avons retenue :

  • Base gloss 6ml
  • Huile végétale 4ml
  • Fragrance naturelle ou extrait aromatique 3 gouttes
  • Colorant naturel jusqu’à 14 gouttes
  • Oxyde minéral (colorant en poudre adapté aux cosmétiques)

Pour le pas à pas, c’est très simple, il suffit de mettre tous les ingrédients dans votre récipient, et de mélanger.

Le réel défi consiste à transvaser la préparation dans le petit tube prévu à cet effet ! 😅

Un des recettes contenait du squalane végétal. Je la déconseille car elle rend le produit très « collant ».

Nous faisons cette recette de temps en temps en faisant varier l’odeur et la couleur, c’est facile ! Je le fais beige nude, juste de quoi faire briller un peu les lèvres et les rendre moins « pâles ».

Faire ses cosmétiques maison, vous aimez ?

J’espère comme toujours que ces conseils et ces tests vous aideront dans votre démarche. Que ce soit pour le bien de votre peau, ou de la planète, ou même les 2, c’est une excellente idée de réaliser ses propres cosmétiques.

On peut aller encore plus loin dans notre réflexion : Pourquoi ne pas fabriquer nos propres hydrolats ?

Certes, ça demande un peu plus de temps, d’aller chercher les connaissances sur votre environnement, mais je trouve qu’il est intéressant de regarder quelles sont les plantes sauvages qui nous entourent et lequelles pourraient nous servir pour nos cosmétiques.

Histoire d’encore dépendre un peu moins des géants du commerce. 😉

Bref, pour revoir les bases, je vous explique dans un autre article comment faire vos gels douche maison, ce qui est déjà un grand pas.

Rédigé par

Tête d'épingle

Emmanuelle, diplômée du CAP couture sur le tard, passionnée par le DIY et le zéro-déchet depuis plusieurs années, je vous partage sur mon blog des tutoriels couture gratuits et des expériences DIY. 🫶
J'ai à coeur de prendre de nouvelles habitudes plus vertueuses pour la planète, c'est pourquoi, plusieurs de mes articles traitent du zéro-déchet.
Je suis également maman de 2 filles, et j'aime donner des idées d'activités couture ou DIY qui peuvent se réaliser en famille.