tuto bouillotte seche

Pourquoi un tuto bouillotte seche ? Il y a plusieurs raisons. Déjà en termes de sécurité, on a pas besoin d’utiliser d’eau chaude. Donc on n’a pas besoin de la remplir à chaque fois ce qui lui donne un avantage écologique.

Ensuite, la plupart des bouillottes du commerce sont à base de plastique, et donc avec des substances potentiellement nocives. Alors qu’en fabriquant votre propre bouillotte, vous pouvez choisir un tissu de qualité, de préférence Okeo-Tex ou biologique.

Enfin, on peut donner à sa bouillotte la forme que l’on souhaite pour qu’elle soit confortable. Ici, je vous présente 2 tutos de bouillottes sèches :

  • Le premier tutoriel est la bouillotte rectangle qui est polyvalente. Douleurs de règles ou blessure au genou, elle s’adapte.
  • Pour le second tuto bouillotte sèche, j’ai choisi une forme en « U » répondant à un problème spécifique, les douleurs cervicales et au niveau des épaules et du haut du dos.

Réunir les fournitures

Que mettre dedans ?

Il y a plusieurs possibilités. Après plusieurs recherches, voici une liste non exhaustive des possibilités pour garnir votre bouillotte :

  • Le riz : prix très accessible, confort car petite taille
  • Les noyaux de cerises : gardent très bien la chaleur, forme en petites billes, un peu dures mais massant
  • Les graines de colza : Ce sont parmi le splus petits grains, optimal pour la mémoire de forme
  • Les grains de blé : légère odeur agréable, confort car grains fins
  • Les graines de lin : légère odeur très agréable, confort car très fines

On peut aussi y mettre des pépins de raisins, des pois chiches, des haricots secs ou même des lentilles. Faites-nous partager vos essais en commentant directement en bas de l’article !

J’ai opté pour les graines de lin et je suis contente du résultat. Comme ce sont de petites graines, les bouillottes sont malléables à souhait.

J’ai acheté mes graines de lin sur Greenweez. J’ai pris un sachet de 2.5 kg que j’ai utilisé entièrement pour mes 2 bouillottes sèches, coup de chance ! 🍀

Le tissu

Il vaut mieux partir sur un tissu solide aux mailles ou au tissage serrés. Pour la matière, je ne peux que vous recommander de sélectionner une matière naturelle telle que le coton, le lin, le chanvre, éventuellement la viscose.

La bouillotte rectangle

Fournitures

  • 2 rectangles de tissu de 30 x 18 cm
  • 10 verres « d’eau » de graines de lin
  • 1 entonnoir pour faciliter le remplissage

Dans cet exemple, j’ai sélectionné une viscose bleu marine un peu épaisse, lisse et particulièrement douce.

Assemblage

Après avoir coupé vos rectangles, positionnez-les endroit contre endroit et épinglez en commençant par les angles.

Cousez tout le tour au point droit à 1 cm du bord du tissu, en laissant une ouverture d’environ 6 cm. Pensez bien aux points d’arrêts en début et en fin de couture.

Pour chaque angle, je vous conseille de resserrer votre point droit jusqu’à 1 pour faire de petits points serrés. Ainsi, vous pourrez ensuite dégarnir les angles sans craindre pour la solidité de la bouillotte.

Pour dégarnir chaque angle, coupez en diagonale le surplus de tissu. Ensuite, vous pouvez retourner la future bouillotte par l’ouverture que vous avez laissée.

Repoussez les coins à l’aide d’un bâtonnet pour former de beaux angles. Ce n’est pas parce que c’est juste une bouillotte qu’on va négliger les finitions !

Remplissage

Remplissez un verre à eau de graines de lin. Positionnez l’entonnoir dans l’ouverture. Versez le contenu du verre dans l’entonnoir.

Recommencez l’opération 9 fois, pour mettre au total 10 verres. Bien sûr, tout dépend de la contenance de votre verre. Il faut veiller à ce que la bouillotte soit suffisamment dodue mais malléable.

Pour refermer la bouillotte, faites un point invisible à la main. Ce point est vraiment très utile en couture. Si vous avez besoin d’apprendre à le faire, rendez-vous un peu plus bas dans l’article pour découvrir le tuto vidéo. 👇

La bouillotte spéciale cervicales

Fournitures

  • 4 rectangles de tissu de 12 x 16 cm
  • 2 rectangles de tissus de 39 x 22 cm
  • 11 verres « d’eau » de graines de lin
  • 1 entonnoir pour faciliter le remplissage

Concernant la bouillotte pour cervicales, j’ai choisi un tissu sweat aux imprimés kawaï, avec une légère élasticité.

Assemblage

Dans un premier temps, on va former le « U ». Positionnez 2 petits rectangles de tissu, sur un des grands rectangles, le long des angles du haut, endroit contre endroit et motif dans le même sens, et épinglez.

Faites 2 coutures au point droit à 1 cm du bord. Répétez l’opération avec les autres rectangles.

Vous obtenez alors 2 formes en U. Dégarnissez au niveau des coutures des petits rectangles de 5mm.

Positionnez les 2 formes endroit contre endroit et cousez tout le tour au point droit en laissant à nouveau au moins 6 cm d’ouverture en haut de la bouillotte.

Dégarnissez chaque angle et faites une fente au ciseau dans chaque intérieur du « U ».

Garnissage

Vous pouvez maintenant remplir de graines de lin à l’aide de l’entonnoir. Pour cette bouillotte, il a fallu l’équivalent de 11 verres à eau.

Refermer l’ouverture avec un point à la main

Pour refermer l’ouverture des bouillottes de manière invisible, le mieux est d’utiliser un point à la main.

Le point invisible, appelé aussi le point coulé, vous permettra de le faire proprement. Voici une petite vidéo tuto que j’ai réalisée pour maitriser ce point :

Comment utiliser sa bouillotte ?

Pour utiliser sa bouillotte, il faut la faire chauffer. Ensuite, les graines vont diffuser lentement la chaleur sur la zone douloureuse et permettre au muscle de se relâcher.

Si vous avez un poële ou une cheminée avec une surface bien chaude (mais pas trop non plus) sur laquelle vous pouvez la déposer quelques minutes, c’est parfait.

L’option micro-ondes fonctionne aussi très bien. Vous déposez votre bouillotte sèche dans le micro-ondes, avec un verre d’eau rempli au 3/4 et faites chauffer pendant 2 minutes à 2 mintutes 30.

Enfin, il reste la possibilité de la passer au four, à une température de maximum 100 degrés pendant environ 10 minutes.

Tuto bouillotte seche, et après ?

Déjà, j’aimerais beaucoup voir vos créations ! Envoyez les moi par mail à : contact@tetedepingle.fr et je les publierai avec plaisir sur les réseaux sociaux. 😊

Pour découvrir d’autres tutos couture gratuits, rendez-vous sur la page des tutos couture de Tête d’épingle.

Vous y trouverez des tutos variés autour des accessoires, comme le sac de plage avec poches ou encore des tutos zéro-déchet, pour fabriquer ses serviettes hygiéniques lavables.

Rédigé par

Tête d'épingle

Emmanuelle, diplômée du CAP couture sur le tard, passionnée par le DIY et le zéro-déchet depuis plusieurs années, je vous partage sur mon blog des tutoriels couture gratuits et des expériences DIY. 🫶
J'ai à coeur de prendre de nouvelles habitudes plus vertueuses pour la planète, c'est pourquoi, plusieurs de mes articles traitent du zéro-déchet.
Je suis également maman de 2 filles, et j'aime donner des idées d'activités couture ou DIY qui peuvent se réaliser en famille.